Câliiiiiiin

18/01/2023

Dans la prolongation du cœur, sur le plan horizontal, se trouve nos bras.


Ceux la même qui peuvent étreindre, enserrer, retenir, pousser, soulever, caresser, forcer, porter...et bien plus en corps.


Une main tendue vers l'autre, un lien possible.
Bras ouverts à l'autre, un lieu ressource possible.
Que ceux ci mes amis, soient ouverts à ceux qui vous sont chers.
Dans cet espace de rencontre avec vos aimés, puissiez vous vous déposer, vous détendre, vous recharger, vous sécuriser, faire tomber ce qui vous retient prisonnier.
C'est là tout ce que je vous souhaite. 

Et plus en corps. Je vous souhaite d'ouvrir vos bras à vous m'aimes.
D'avoir le courage de vous recevoir sous toutes vos latitudes.
Que vos chairs craquent sous le poids de tant de retenu, de sacrifice, de coup de poings internes.
Que le barrage cède.
Que cette eau abreuve vos terres déshydratées et craquelées où toute végétation a disparu.


Dans cette eau, la même qu'il y a dans vos larmes, voyez-y la promesse d'un renouveau.


Je vous souhaite d'être présent à vous m'aimes dans ces moments inconfortables.


Vous contenir. Vous accompagner. Vous valider. Vous enlacer.


Le pouvoir de l'auto-calin est grand, autant, à minima, que 843 tours Eiffel les une sur les autres, c'est dire.


Prenez le temps, mes ami.e.s de vous enlacer. De sentir la chaleur de votre corps dans cette étreinte, de sentir ce doux sentiment de sécurité s'installer.


Prendre du temps pour soi, prendre soin de soi, c'est se donner de l'importance, c'est se choisir, c'est s'Aimer.
Aimons nous.