La main tenant du maitenant

04/03/2023


A la fin, il ne leur restait plus que ça.

 Cette unique et seule certitude.

 Celle de ne pouvoir en avoir aucune.Ils avaient essayé de capturer le vivant, de l'immobiliser. 

Ils avaient cru pouvoir le dompter, l'apprivoiser.

S'en servir à leur guise. 

Ils avaient ignoré que le vivant ne se contrôle pas.

Que le vivant, ne se dresse pas. Que le vivant, se ressent. 

Désormais, il leur fallait passer du coeur de la tête au coeur du coeur.

Dans cet espace où les choses se dessinent à mesure qu'elles se vivent. 

Où la Vie danse et change de rythme en prenant soin de ses hôtes.

Il fallait tout lâcher et oser se lancer sur cette nouvelle piste de danse.

En suivant le pouls du dedans.

Fermer les yeux et se laisser être.Retirer toutes ces couches devenues désuètes et oppressantes au profit d'une nudité.

Se montrer dans sa forme la plus pure et la plus singulière.

Se retrouver.

Se rencontrer.

Poser ses mains sur ses contours et se sentir. De nouveau. Ressentir.

S'affranchir du regard de l'autre.

Devenir libre. Ici et maintenant.

Avec Amour.Toujours.