Régénération

08/05/2023

Prendre le temps de se retrouver. C'est dingue comme on peut très vite se décaler de soi.  On peut très vite se retrouver à l'extérieur, en dehors de soi. Il m'est primordial pour m'offrir coeurdialement dans l'horizontalité, de sécuriser ma verticalité. De m'ancrer, de me mettre au centre. De me prioriser... 

 Et dès que je le fais pas assez, laisse tomber la neige comme je me retrouve au dehors de moi. Ayant désertée mon espace interne pour œuvrer à l'extérieur, loin de mes besoins, l'autre à tout pouvoir sur mon dedans... L'autre peut rentrer dedans et tout fracasse... Et après bah faut faire un graaaand ménage et ca prend du temps..Se contruire un sas...comme à l'entrée de la maison, mettre des portes et des murs pour sécuriser la maison qui serait la présence. Lui offrir un sas qui pourrait représenter l'ego et qui permettrait aux éléments extérieurs d'être acceptés ou non dans ma maison. 

Construire ce sas, sécuriser les ouvertures de ma propre maison est quelque chose dont j'ai pris conscience il y a peu de temps et qu'il m'est pas toujours facile , possible de faire. Ca fait qu'il y a certaines expériences qui totochent sévères ahahah.. 

Celles ci me permettent de me saisir que l'espace depuis lequel j'oeuvre n'est pas le bon et que j'ai déserté ma maison...

Telle une incessante voyageuse qui ne cesse de se découvrir, j'emprunte alors le chemin du retour à la maison qui pour moi passe par la nature, le silence, la solitude et la paupiettte...

Et la je keeeefe et bizarrement je crée facilement... Fluidement...

C'est simple la vie en faite. 

Je vous souhaite dans ces allers retours entre le dehors et le dedans d'être conscient de ce qui vous est favorable et d'en prendre la mesure pour faire de votre maison un lieu d'expansion.

L'équilibre mon ami.e.

L'équilibre.

Bien coeurdialement.

Parfois... C'est paupiette qui écrit..